Comment réduire la fatigue devant les écrans ?

Nous passons aujourd’hui une grande partie de notre temps devant les écrans, au travail comme dans le cadre intime. L’ère numérique a entraîné avec elle de nouveaux inconforts visuels, il s’agit de la fatigue visuelle. Cette fatigue peut provoquer un handicap quotidien, notamment au travail. Voici donc quelques informations à ce sujet et quelques conseils afin de limiter la fatigue visuelle.

Fatigue oculaire | Visiopôle du Beaujolais | ophtalmologue rendez vous |  Villefranche-sur-Saône

Qu’est ce que la fatigue visuelle ?

La fatigue visuelle, aussi appelée asthénopie, regroupe tous les symptômes d’inconfort au niveau de l’œil et de la vision. Cet inconfort peut être dû à un dysfonctionnement des muscles, à une insuffisance au sein de l’accommodation de la vue ou encore à une erreur réfractive. 

La fatigue visuelle affecte souvent les personnes atteintes de troubles de la vue tels que la myopie, l’astigmatisme, la presbytie ou l’hypermétropie. Néanmoins la fatigue visuelle peut également toucher des personnes ne présentant aucun trouble de la vue. Elle affecte particulièrement les personnes travaillant longtemps devant des écrans d’ordinateur.

    Les symptômes d’une fatigue visuelle

    La fatigue visuelle est aujourd’hui un phénomène assez répandu. Cela s’explique par l’effervescence des modes de vie tournés vers le numérique.

    Voici quelques symptômes de la fatigue visuelle :

        • Le patient peut ressentir des maux de tête ou encore une douleur au niveau du globe oculaire.
        • Le patient peut être pris de vertiges et de nausées.
        • Le patient peut ressentir une sécheresse oculaire qui peut provoquer un picotement, des démangeaisons ou des fluctuations visuelles
        • La fatigue visuelle peut entraîner des difficultés de concentration.

    Il est important de noter que les symptômes de la fatigue visuelle varient en fonction des personnes atteintes.

    Les solutions pour atténuer sa fatigue visuelle

    Voici quelques mesures à respecter afin d’atténuer la fatigue visuelle et l’inconfort qu’elle provoque :

    •  Porter une correction optique adaptée à sa vue et capable de corriger les troubles dont le patient est atteint.
    • S’adapter aux écrans en les situant légèrement en dessous de l’axe de vision et à une distance d’environ 70 à 80 cm des yeux.
    • Éviter les lumières très fortes et agressives pour les yeux (comme les néons).
    • Nettoyer fréquemment les écrans des télévisions, tablettes, smartphones et ordinateurs
    • Réduire la climatisation de l’air car celle-ci entretient la sécheresse oculaire.
    • Ne pas oublier de cligner régulièrement des yeux pour les humidifier (les écrans réduisent les clignements des yeux).
    • S’hydrater et hydrater les yeux avec du sérum physiologique (ou larmes artificielles).
    • Prendre régulièrement des pauses loin des écrans pour reposer les yeux.
    • Regarder un point fixe.

    Ces mesures permettent de limiter les symptômes de fatigue visuelle ainsi que d’améliorer le confort visuel chez soi comme au travail. Il est également recommandé d’avoir un suivi ophtalmologique régulier afin d’évaluer l’évolution de la vue. Ainsi l’ajustement de la vue peut être assuré par une possible correction visuelle (lunettes, lentilles de contact ou intervention chirurgicale).

    ARTICLE RÉDIGÉ PAR VISIOPOLE DU BEAUJOLAIS

    Le Visiopôle du Beaujolais un établissement ophtalmologique qui regroupe au même endroit dépistage, diagnostic et prise en charge des traitements de la plupart des affections de l’œil. Découvrez les articles de notre centre